Actualite du Jour

20 juillet 2017

Séminaire de méthodologie universitaire sur la docimologie à l’UCB


Le personnel enseignant de l’Université Catholique de Bukavu a bénéficié d’une formation sur la docimologie. L’activité s’est déroulée ce lundi 11 juillet 2017 au Campus de Kalambo. Ce séminaire de méthodologie sur l’évaluation vise à doter les membres du personnel enseignant de l’UCB d’outils indispensables à la préparation et à la conduite des activités d’évaluation.

Attentive aux requêtes consécutives à l’appréciation des enseignements par les étudiants, l’Université Catholique de Bukavu s’est toujours investie dans l’accroissement des compétences de son personnel enseignant. Au sein des Conseils des Faculté comme au Conseil académique et scientifique et au Conseil d’administration, l’autoévaluation du travail abattu constitue la base de l’amélioration des résultats obtenus. Le niveau peu élevé de certains étudiants à partir de leur formation de base ainsi que l’accroissement des rendements d’étudiants brillants nécessite de repenser la manière de procéder de l’Université. Il est nécessaire, non seulement de renforcer le système de sélection mais également d’améliorer les méthodes d’enseignement, d’évaluation et d’encadrement des travaux, gage d’une meilleure réussite.

Face à ce besoin de grande importance, il arrive que les nouveaux membres du personnel enseignant, bien qu’assurant aisément leurs enseignements, requièrent le besoin d’être outillés dans les matières de pédagogie universitaire. Dans sa politique, l’Université offre aux anciens membres du personnel enseignant des recyclages afin de les garder au parfum de l’évolution de l’enseignement. Le séminaire de pédagogie universitaire de cette année académique s’inscrit dans la même vision.

Réunissant une cinquantaine d’enseignants, ce séminaire a connu deux interventions majeures : la séance de restitution d’une formation en Blended Learning ainsi que l’analyse de la docimologie.

Blended Learning dans l’enseignement universitaire

Le Blended learning ou l’apprentissage mixte est une formule pédagogique résultant d’une combinaison de la formation classique, dite en présentiel et d’une formation en ligne (e-learning). Analysant la notion de Blended Learning, le Professeur Eddy BALEMBA, a fait remarquer que la RD Congo s’étant rangée dans l’usage des TIC dans l’enseignement, l’Informatique devient un cours transversal devant être enseigné tant à tous les niveaux des écoles primaire et secondaire qu’à l’Université. Dans le cas de la RD Congo, les enseignants ont été appelés au réalisme et à la contextualité dans leurs enseignements. Face aux défis d’équipements nécessaires dans l’enseignement de ce cours au niveau national, l’Université doit s’engager davantage car étant le continuum de la formation de base. Il faut alors considérer que la marche vers l’adoption des nouvelles technologies sera lente. Les enseignants doivent être préparés et formés sur ces nouvelles technologies et partager cette connaissance de manière active avec les étudiants, souvent réduits aux récepteurs passifs. Disposant d’un personnel enseignant bien avancé en usage des TIC, une réforme devra faire du cours de l’informatique une priorité au même titre que celui d’anglais au sein de l’Université Catholique de Bukavu. Dans un contexte national de lenteur face aux NTIC dans l’enseignement universitaire, l’Université Catholique de Bukavu peut être ce centre d’innovation à effets multiplicateurs.

L’évaluation dans le processus enseignement-apprentissage

Le Professeur Paulin BAPOLISI, enseignant à l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu et encadreur pédagogique de la Commission permanente des études du Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire pour la région de l’Est, a entretenu les membres du personnel enseignant sur le champ didactique et l’évaluation dans l’enseignement. En didactique, plusieurs éléments interagissent : le couple société-école, le couple éducatif composé de l’enseignant et de l’enseigné, les finalités dont les buts et objectifs, les programmes et contenus, les matériels didactiques, les méthodes d’enseignement, l’environnement, l’évaluation,… le premier mécanisme de prise de conscience de la responsabilité des enseignants dans l’évaluation c’est de mieux se connaître (l’enseignant) et mieux connaitre ses partenaires (les étudiants), a-t-il souligné. Quant à l’évaluation dans le processus enseignement-apprentissage, son préalable est la définition claire des objectifs pédagogiques. Ces derniers déterminent le bénéfice que l’apprenant tirera de l’enseignement réalisé. En fonction de nouvelles informations et réalités, ces objectifs peuvent être réajustés. En matière d’évaluation une attention particulière est focalisée sur des questions fondamentales : qui évaluer, pourquoi évaluer et par quoi évaluer ?

Dans des travaux en carrefours, à travers un questionnaire soumis à leur appréciation, les enseignants ont analysé une problématique consistant à chercher la congruence entre les intentions pédagogiques (objectifs) et les outils d’évaluation. Au terme de la formation,  les participants ont pu comprendre que l’évaluation n’est pas une simple expression de l’opinion personnelle et arbitraire, mais plutôt un jugement, et qu’il y a lieu de se demander si en évaluant les étudiants, on ne s’évalue pas soi-même.

Le mode d’anonymat lors des évaluations permettant de garantir l’objectivité dans l’évaluation et l’impression préalable des cahiers d’examens sont une matérialisation des avancées de l’Université Catholique de Bukavu dans son système d’évaluation. D’ailleurs à l’Université Catholique de Bukavu, dans le cadre de l’assurance-qualité les étudiants évaluent leurs enseignants depuis l’année académique 2016-2017. A travers un questionnaire auquel ils répondent en utilisant les NTIC par le système intranet de l’Université Catholique de Bukavu, ils participent à l’effectivité de certaines mesures destinées à améliorer les rendements de ses étudiants.


Partager avec vos amis sur:

Address
Adresse: adresse bugabo 02, Av. de la Mission, Commune de Kadutu Bukavu RD Congo
Tel : (+243) 993031592, 991585658
Email: info@ucbukavu.ac.cd