Actualite du Jour

19 AVRIL 2013

Remise des brevets aux laureats de la troisieme Promotion PME START


Cette cérémonie de remise de certificats aux lauréats de la 3e promotion PME START a été honorée par le Ministre provincial du Plan et Budget, Son Excellence Patrick Mze Somora, aux côtés de Monsieur l’Abbé Recteur de l’UCB, le Prof. Dr Paul Kadundu et du Directeur de la Cellule PME START, le Chef de Travaux Célestin Bucekuderhwa. Un total de 13 lauréats dont 9 hommes et 4 femmes ont présenté, devant le jury, leurs projets de création d’entreprise, lesquels projets ont ainsicouronné leur formation qui a duré plus de deux mois. 

C’est à l’issue de cette formation les étudiants sont généralement appelés à présenter, devant jury, leurs travaux où transparait déjà leur esprit d’initiative en matière de création d’entreprise. Bien que théoriques, ces projets de création d’entreprise traduisent les ambitions de leurs concepteurs, futurs chefs d’entreprises. Voici  les différents projets présentés par les lauréats : (1) Charlotte Buhendwa, Création d’un poulailler à Kadutu pour la production des œufs et des poules ; (2) Robert Maendeleo, Création d’une petite entreprise de farine de semoule à Bukavu ; (3) Eleuthère Musege Kadahamwa, Production, transformation et commercialisation du jus Kivufruit à Bukavu ; (4) Sr Vénantie Muzigwa, Dépôt des produits alimentaires au Quartier B, à Bagira ; (5) Jean Paul Musango, Poulailler et Pâtisserie à Nyantende ; (6) Solange Bagula Namwezi, Projet d’appui à la création d’un Dépôt relais (produits Bralima) à Kashimbi-Birava ; (7) Faustin Ndrabu  & (8) Olive Ciragane, Encadrement des enfants pauvres à Bukavu ; (9) Innocent Bahaya Cuma, Fabrication des savons à Bagira ; (10) Eric Bagula Nkunzi, Création d’un Dépôt relais d’Amstel Beer à Panzi ; (11) Justin Hinyinza Bahimba, Centre Conseil Management et Développement ».

Dans son mot de circonstance, le Directeur de PME START, Mr Célestin Bucekuderhwa a tenu à rappeler que l’UCB est soucieuse de voir émerger, au sein de la société congolaise, des petites et moyennes entreprises (PME) capables de résorber le chômage. Car, la création des PME agricoles, par exemple, fera à ce que les paysannes cessent d’être victimes des coûts de transformation énormes auxquelles elles font face et l’existence des PME elles-mêmes créera inévitablement une compétition au sein de l’économie locale afin que les entrepreneurs mettent un accent particulier sur la qualité des produits et des services à la grande satisfaction des consommateurs. Afin d’en arriver à pareils objectifs, il sied donc d’initier les jeunes, dès le bas âge, à la création et la gestion des PME, dans le but de réveiller en eux le goût d’entreprendre. Ainsi compris, PME START a pour vocation de devenir un incubateur d’initiatives d’entreprises pour mieux servir la société congolaise.

En souhaitant la bienvenue à S.E. le Ministre du Plan et Budget, venu rehausser de sa présence la cérémonie, le Recteur de l’UCB, Monsieur l’Abbé Paul Kadundu a évoqué la triple mission de l’université à savoir la formation, la recherche et le service à la société. Car, a-t-il dit, on ne peut envisager une formation qui ne tienne pas compte des réalités et des besoins de la société. Bien que l’UCB serve déjà la société en organisant des enseignements pour la formation de la jeunesse, on se rend vite compte qu’il y a encore d’autres besoins sociaux auxquels l’université de soit d’être attentive pour que, à la longue, la bourgeoisie d’affaires qu’on observe en Afrique cède le pas à la bourgeoisie d’initiatives. C’est sous cet aspect que PME START focalise son attention en complétant les différents enseignements et initiatives menés dans les facultés de l’université.

PME START est aussi animé par le souci d’indépendance, a rappelé le Monsieur l’Abbé Recteur, en apprenant aux jeunes comment entreprendre pour devenir autonomes et utiles à la société. Et pour ce faire, les jeunes entrepreneurs sont appelés à respecter les règles du jeu, sans pour autant être à la remorque des autres ni travailler en vase clos.
Un jeune entrepreneur se donne du travail et en donne à d’autres qui en ont besoin en développant une idée, en la partageant avec d’autres acteurs du terrain pour la matérialiser.

Le travail d’équipe est d’importance capitale dans le monde des affaires. Voilà pourquoi Monsieur l’Abbé Paul Kadundu a encouragé les jeunes entrepreneurs à travailler en réseau étant donné que personne ne peut évoluer seul. D’où le besoin de créer un espace d’échange où ceux qui ont réussi viennent dire aux autres comment ils ont réussi. Cela exige donc une socialisation primaire qui doit commencer dès le bas âge afin de faire germer l’esprit créatif en termes d’autonomie, indépendance, collaboration et coopération.

Clôturant son mot de circonstance, Monsieur l’Abbé Recteur de l’UCB a réitéré ses remerciements aux partenaires belges de l’ICHEC-PME de Bruxelles représenté par Joseph Houyoux pour l’appui apporté au projet PME START Bukavu.

Prenant la parole à cette cérémonie, le représentant des lauréats est revenu sur la nécessité de créer des entreprises et des emplois vu le taux élevé de chômage en RDC. Aussi a-t-il sollicité l’appui des autorités nationales et provinciales dans la mise en œuvre des projets d’entreprises initiés par les lauréats. Car, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), par exemple, devrait être attentif à ce genre d’initiatives afin de soutenir les jeunes entrepreneurs  déjà outillés pour qu’ils aillent au-delà de ce qu’ils viennent d’apprendre à l’UCB dans le cadre de PME START.

Cette cérémonie de remise de  certificats aux lauréats de la 3e promotion PME START a été honorée par le Ministre provincial du Plan et Budget, Son Excellence Patrick Mze Somora, aux côtés de Monsieur l’Abbé Recteur de l’UCB, le Prof. Dr Paul Kadundu et du Directeur de la Cellule PME START, le Chef de Travaux Célestin Bucekuderhwa. Un total de 13 lauréats dont 9 hommes et 4 femmes ont présenté, devant le jury, leurs projets de création d’entreprise, lesquels projets ont ainsi couronné leur formation qui a duré plus de deux mois. 


C’est à l’issue de cette formation les étudiants sont généralement appelés à présenter, devant jury, leurs travaux où transparait déjà leur esprit d’initiative en matière de création d’entreprise. Bien que théoriques, ces projets de création d’entreprise traduisent les ambitions de leurs concepteurs, futurs chefs d’entreprises. Voici  les différents projets présentés par les lauréats : (1) Charlotte Buhendwa, Création d’un poulailler à Kadutu pour la production des œufs et des poules ; (2) Robert Maendeleo, Création d’une petite entreprise de farine de semoule à Bukavu ; (3) Eleuthère
Musege Kadahamwa, Production, transformation et commercialisation du jus Kivufruit à Bukavu ; (4) Sr Vénantie Muzigwa, Dépôt des produits alimentaires au Quartier B, à Bagira ; (5) Jean Paul Musango, Poulailler et Pâtisserie à Nyantende ; (6) Solange Bagula Namwezi, Projet d’appui à la création d’un Dépôt relais (produits Bralima) à Kashimbi-Birava ; (7) Faustin Ndrabu  & (8) Olive Ciragane, Encadrement des enfants pauvres à Bukavu ; (9) Innocent Bahaya Cuma, Fabrication des savons à Bagira ; (10) Eric Bagula Nkunzi, Création d’un Dépôt relais d’Amstel Beer à
Panzi ; (11) Justin Hinyinza Bahimba, Centre Conseil Management et Développement ».

Dans son mot de circonstance, le Directeur de PME START, Mr Célestin Bucekuderhwa a tenu à rappeler que l’UCB est soucieuse de voir émerger, au sein de la société congolaise, des petites et moyennes entreprises (PME) capables de résorber le chômage. Car, la création des PME agricoles, par exemple, fera à ce que les paysannes cessent d’être victimes des coûts de transformation énormes auxquelles elles font face et l’existence des PME elles-mêmes créera inévitablement une compétition au sein de l’économie locale afin que les entrepreneurs mettent un accent particulier sur la qualité des produits et des services à la grande satisfaction des consommateurs. Afin d’en arriver à pareils objectifs, il sied donc d’initier les jeunes, dès le bas âge, à la création et la gestion des PME, dans le but de réveiller en eux le goût d’entreprendre. Ainsi compris, PME START a pour vocation de devenir un incubateur d’initiatives d’entreprises pour mieux servir la société congolaise.

En souhaitant la bienvenue à S.E. le Ministre du Plan et Budget, venu rehausser de sa présence la cérémonie, le Recteur de l’UCB, Monsieur l’Abbé Paul Kadundu a évoqué la triple mission de l’université à savoir la formation, la recherche et le service à la société. Car, a-t-il dit, on ne peut envisager une formation qui ne tienne pas compte des réalités et des besoins de la société. Bien que l’UCB serve déjà la société en organisant des enseignements pour la formation de la jeunesse, on se rend vite compte qu’il y a encore d’autres besoins sociaux auxquels l’université de soit d’être attentive pour que, à la longue, la bourgeoisie d’affaires qu’on observe en Afrique cède le pas à la bourgeoisie d’initiatives. C’est sous cet aspect que PME START focalise son attention en complétant les différents enseignements et initiatives menés dans les facultés de l’université.

PME START est aussi animé par le souci d’indépendance, a rappelé le Monsieur l’Abbé Recteur, en apprenant aux jeunes comment entreprendre pour devenir autonomes et utiles à la société. Et pour ce faire, les jeunes entrepreneurs sont appelés à respecter les règles du jeu, sans pour autant être à la remorque des autres ni travailler en vase clos.
Un jeune entrepreneur se donne du travail et en donne à d’autres qui en ont besoin en développant une idée, en la partageant avec d’autres acteurs du terrain pour la matérialiser.

Le travail d’équipe est d’importance capitale dans le monde des affaires. Voilà pourquoi Monsieur l’Abbé Paul Kadundu
a encouragé les jeunes entrepreneurs à travailler en réseau étant donné que personne ne peut évoluer seul. D’où le besoin de créer un espace d’échange où ceux qui ont réussi viennent dire aux autres comment ils ont réussi. Cela exige donc une socialisation primaire qui doit commencer dès le bas âge afin de faire germer l’esprit créatif en termes d’autonomie, indépendance, collaboration et coopération.

Clôturant son mot de circonstance, Monsieur l’Abbé Recteur de l’UCB a réitéré ses remerciements aux partenaires belges de l’ICHEC-PME de Bruxelles représenté par Joseph Houyoux pour l’appui apporté au projet PME START Bukavu.

Prenant la parole à cette cérémonie, le représentant des lauréats est revenu sur la nécessité de créer des entreprises et des emplois vu le taux élevé de chômage en RDC. Aussi a-t-il sollicité l’appui des autorités nationales et provinciales dans la mise en œuvre des projets d’entreprises initiés par les lauréats. Car, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), par exemple, devrait être attentif à ce genre d’initiatives afin de soutenir les jeunes entrepreneurs  déjà outillés pour qu’ils aillent au-delà de ce qu’ils viennent d’apprendre à l’UCB dans le cadre de PME START.

Le Ministre du Plan et Budget, S.E. Patrick Mze Somora a remercié également l’UCB pour l’avoir associé à cette cérémonie de haute facture.

De sa part, le ministre a soutenu l’idée que la création des richesses passe inévitablement par la création des entreprises en vue de lutter contre le chômage et la pauvreté.
Encourageant les lauréats, il leur a demandé de toujours innover, créer, penser à des alternatives susceptibles de réduire sinon éradiquer la pauvreté. Selon lui, la formation PME START est une arme efficace pour créer et bien gérer les entreprises et contribuer ainsi au développement de la province et du pays. Le ministre du Plan et Budget a attiré l’attention des lauréats sur les notions de coopération et de crédibilité. ‘On peut manquer de l’argent, mais si l’on est
crédible, on peut signer des conventions avec ceux-là qui ont de l’argent », a-t-il souligné, tout en recommandant aussi le développement des mécanismes de survie et la promotion de la paix pour un  développement  durable : « Soyez entrepreneurs, mais aussi artisans de paix. Recherchez la paix à travers la communication, recherchez la paix en créant des entreprises ; recherchez la paix dans la gestion des fonds en devenant crédibles » a-t-il martelé dans ses propos pour lesquels Monsieur l’Abbé Recteur a tenu à le remercier, revenant sur la valeur ajoutée qui peuvent rapporter les capitaux financiers, relationnels, l’union etla collaboration, la crédibilité, l’honnêteté, la volonté et la détermination.

Le Ministre du Plan et Budget, S.E. Patrick Mze Somora a remercié également l’UCB pour l’avoir associé à cette cérémonie de haute facture. De sa part, le ministre a soutenu l’idée que la création des richesses passe inévitablement par la création des entreprises en vue de lutter contre le chômage et la pauvreté.
Encourageant les lauréats, il leur a demandé de toujours innover, créer, penser à des alternatives susceptibles de réduire sinon éradiquer la pauvreté. Selon lui, la formation PME START est une arme efficace pour créer et bien gérer les entreprises et contribuer ainsi au développement de la province et du pays. Le ministre du Plan et Budget a attiré l’attention des lauréats sur les notions de coopération et de crédibilité. ‘On peut manquer de l’argent, mais si l’on est crédible, on peut signer des conventions avec ceux-là qui ont de l’argent », a-t-il souligné, tout en recommandant aussi le développement des mécanismes de survie et la promotion de la paix pour un développement  durable : « Soyez entrepreneurs, mais aussi artisans de paix. Recherchez la paix à travers la communication, recherchez la paix en créant des entreprises ; recherchez la paix dans la gestion des fonds en devenant crédibles » a-t-il martelé dans ses propos pour lesquels monsieur l’Abbé Recteur a tenu à le remercier, revenant sur la valeur ajoutée qui peuvent rapporter les capitaux financiers, relationnels, l’union et la collaboration, la crédibilité, l’honnêteté, la volonté et la détermination.

Service de communication UCB


Partager avec vos amis sur:

Address
Adresse: adresse bugabo 02, Av. de la Mission, Commune de Kadutu Bukavu RD Congo
Tel : (+243) 993031592, 991585658
Email: info@ucbukavu.ac.cd