Actualite du Jour

29 décembre 2017

NOEL QUID ?


Quand nous cogitons autour de la fête de Noël, il est important de ne pas faire fi de l’histoire, si pas de l’historique du concept « Noël ». La célébration comme telle remonte au siècle qui précède la naissance de Jésus-Christ[1]. Pour une petite histoire, à Rome, on célébrait le culte de Mithra (une divinité perse de la lumière importée à Rome par les légionnaires). Ainsi, le 25 décembre, avait-il été retenu comme une date et jour de la naissance de Mithra. Ce fut une date de la célébration du solstice d’hiver, le jour où le soleil est invaincu. En 274 de notre ère, l’empereur Aurélien fit du culte de Mithra une religion d’État. La célébration du solstice d’hiver est fixée au 25 décembre. Il s’agit, ici, d’un culte païen. Avec l’avènement d’un empereur chrétien vers 330, en la personne de Constantin, le 25 décembre est devient une fête chrétienne, celle de la naissance de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Cette date a été fixée à l’unanimité par l’autorité politique, entendez par là l’empereur Constantin et l’autorité religieuse en la personne du pape Libère en 354.

Et comme nous voulons en savoir plus, le concept « Noël » vient du latin natalis dies qui signifie « jour de naissance ». Le jour de Noël comporte deux significations : religieuse et humaine. Sur le plan religieux, la fête de Noël exprime un aspect fondamental de la foi chrétienne, la venue du fils de Dieu dans le monde pour le salut de l’humanité.  La naissance du Messie se veut, donc, l’incarnation de Dieu, en la personne de Jésus-Christ, son Fils, dans l’histoire humaine. L’objectif d’un tel projet se veut la restauration de l’humanité déchue par le péché. L’Écriture Sainte en dit long à ce sujet. Cette irruption de Dieu dans l’histoire humaine apporte la justice et la paix en libérant les êtres humains de tout ce qui les aliène, notamment le péché. Autrement dit, en Jésus-Christ, l’Enfant-Dieu de Bethléem, les êtres humains deviennent libres dans le Seigneur.

Sur le plan humain, le 25 décembre, Noël, est une fête des familles, fête des enfants, fête de l’humanité tout entière. Tous les préparatifs organisés pour cet événement tournent généralement autour de bons repas, des vêtements, des cadeaux, des jeux de lumière dans les rues, dans des maisons et autour du sapin de Noël ne font que confirmer la grandeur et l’importance de cette fête, non seulement pour les chrétiens, mais aussi pour toutes les croyances religieuses et convictions philosophiques, toutes tendances confondues. Ainsi, Noël, se démarque-t-elle (comme fête) par sa caractéristique de rassemblement des familles pour des retrouvailles, pour partager un bon repas, pour échanger des vœux et des cadeaux, etc. Noël, c’est aussi la fête des enfants où chacun se sent, généralement et davantage, gâté et entouré de la chaleur des membres de la famille restreinte et élargie (parents, grands-parents, oncles, tantes, cousins, etc.). Cela dit, que tous les membres de notre Communauté universitaires (et leurs proches) soient comblés de multiples grâces et bénédictions que cet heureux événement qu’est Noël apporte à l’humanité tout entière ! Le sapin et la crèche, ci-dessous, en donnent le résumé !

Ce sapin a une double signification : religieuse et humaine. Il y a d’un côté le sens religieux qui n’est rien d’autre que  la lumière de Noël symbolisée  par les guirlandes et  l’étoile. Cette symbolique  nous renvoie  à Jésus Christ, Lumière d’en haut venue nous éclairer et nous sortir des ténèbres du péché et de la mort ; de l’autre côté, le sens humain dont la symbolique est l’ensemble de cadeaux aux pieds du sapin  qui renvoie aux échanges des cadeaux, à la générosité et au partage.

Le Messie né à Bethléem est couché dans une mangeoire ! Adoration et gloire à Dieu pour ses merveilles. L’Enfant-Dieu, le Sauveur de l’humanité qui naît dans une étable et non dans une maternité moderne. On voit jusqu’où va l’humilité de Dieu.  Quelle est notre attitude à l’égard des déshérités de notre milieu de vie.

                              

Joyeux Noël et heureuse année 2018 !

Pour l’aumônerie catholique de l’UCB,

Abbé Fabien BISIMWA,  Aumônier.

 

Partager avec vos amis sur:

Address
Adresse: adresse bugabo 02, Av. de la Mission, Commune de Kadutu Bukavu RD Congo
Tel : (+243) 993031592, 991585658
Email: info@ucbukavu.ac.cd