RECHERCHE & CENTRE



CERDHO

  1. PRESENTATION

Pourquoi le CERDHO   ?                                          

Malgré la proclamation incantatoire des droits de l’homme dans les constitutions des Etats africains et la ratification des instruments internationaux pertinents aux niveaux régional et international par lesdits Etats, l’Afrique bat toujours les records des violations des droits de l’homme. De même, bien que les Etats africains soient liés par les règles coutumières générales régissant les conflits armés et que la plupart d’entre eux aient ratifié les principales conventions internationales relatives au droit international humanitaire, les conflits armés sévissant sur le continent se caractérisent encore par des violations des règles humanitaires élémentaires comme si lesdites violations figuraient parmi les stratégies des combattants.

L’ineffectivité des droits de l’homme et du droit international humanitaire sur le continent s’explique entre autre par l’ignorance des droits de l’homme et du DIH non seulement par les acteurs de la société civile qui s’en réclament défenseurs mais aussi par les fonctionnaires publics et principaux responsables de l’application des lois appelés à en assurer la mise en œuvre. Le système d’enseignement universitaire en Afrique a une part de responsabilité dans cet état de choses d’autant plus que dans plusieurs Etats africains, en tout cas dans ceux de la sous-région des grands lacs, l’enseignement des droits de l’homme et du DIH est relégué au second plan. L’isolement intellectuel de l’Afrique dans ces domaines en plein développement est aussi un facteur. En effet, la production des savoirs en droits de l’homme et en droit humanitaire parait être, à quelques exceptions près, le monopole des institutions savantes occidentales comme si l’Afrique n’avait rien ou grand-chose à apporter au banquet doctrinal universel qui pourtant est, à nos yeux, un rendez-vous du donner et du recevoir. Le système interafricain des droits de l’homme s’étoffe aussi bien sur le plan normatif que sur le plan institutionnel. Des questions pertinents de droit international touchant aux situations des conflits armés telle la lutte contre l’impunité des crimes graves, l’occupation et les réparations de guerre, destruction de l’environnement, les enfants soldats, la corruption, la réconciliation, la reconstruction, l’intégration régionale après guerre, la paix, la sécurité… se posent avec acuité et interpellent aujourd’hui non seulement le praticien mais aussi le chercheur…

Autant de défis qui président à la création d’un pôle d’excellence régional de recherche, d’enseignement et de service à la société spécialisé dans les droits de l’homme et le DIH dans une approche africaniste. A ce jour aucun centre de ce type combinant les droits de l’homme et le droit international humanitaire dans une perspective africaine n’est opérationnel dans les universités de la sous-région des grands lacs. Des pôles d’excellence existent dans d’autres régions du continent spécialement dans les universités anglophones. L’ouverture du CERDHO sur l’Afrique et sur le monde lui permettra de nouer des synergies avec d’autres institutions dédiées aux droits de l’homme et au droit humanitaire partout en Afrique et ailleurs. L’universalité des droits de l’homme et du droit international humanitaire impose cette vision.

LA MISSION DU CERDHO

Dispenser des enseignements de très haut niveau académique, mener et promouvoir des recherches scientifiques et fournir des expertises juridiques dans les domaines se rapportant aux droits de l’homme et aux situations des conflits armés en Afrique.

OBJECTIFS SPECIFIQUES DU CERDHO   

1)   Mener et promouvoir des recherches scientifiques en matière des droits de l’homme et de droit international humanitaire en vue de concourir au développement de ces disciplines dans une approche intégrée à la situation particulière de l’Afrique,

2)     Promouvoir la connaissance et l’effectivité du système régional interafricain de protection des droits de l’homme et des peuples,

3)     Effectuer des études (consultances) pour les institutions publiques et privées, nationales et internationales, visant à concourir à la mise en œuvre ou à l’effectivité des droits de l’homme et du droit international humanitaire dans le contexte particulier de la RDC, de la sous-région des Grands lacs africains,

4)     Organiser des programmes de formation de troisième cycle en droits de l’homme et en droit international humanitaire,

5)     Assurer l’encadrement des jeunes chercheurs et doctorants effectuant leurs travaux dans les domaines des droits de l’homme, droit international pénal, droit international humanitaire ou dans les domaines connexes,

6)     Organiser des formations spécialisées à la carte à l’intention des acteurs clés (enseignants, chercheurs, fonctionnaires, magistrats, avocats, militaires, officiers de  l’armée et de la police et des groupes armés, etc.) en matière des droits de l’homme et de droit international humanitaire,

7)     Renforcer les capacités des organisations de la société civile impliquées dans la promotion et la défense des droits de l’homme.

8)     Assistance technique aux organes étatiques et interétatiques ainsi qu’aux organisations de la société civile dans la mise en œuvre des droits de l’homme et du droit international humanitaire,

9)     Assurer la diffusion des droits de l’homme et du droit international humanitaire,

10) Promouvoir le développement de l’enseignement des droits de l’homme et du droit international humanitaire dans les universités congolaises et africaines

11) Appuyer les acteurs clés dans  l’opérationnalisation des résultats des recherches en droits de l’homme et en droit international humanitaire.

12) Lutter contre l’impunité des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire

13) Mettre en place un réseau documentaire et une base de données sur les droits de l’homme et le droit international humanitaire dans la sous-région des grands lacs africains.

IDENTITE DU CERDHO  

Le CERDHO se définit comme pôle d’excellence interuniversitaire à dimension régionale. Il est en outre une interface entre l’université et la société. Il cherche inlassablement à mettre au service de la société l’expertise universitaire accumulée et les résultats de recherche de pointe effectuée dans les domaines des droits de l’homme et de droit international humanitaire. Il est à ce jour dirigé par le Professeur Dr Paul-Robin Namegabe Rugarabura. L’Administration est assurée par le Prof.Dr Kilomba Sumaili Adolphe.

Contact : cerdho@ucbukavu.ac.cd; +243 997 719 357 ; +243 992 11 06 98

2. ACTIVITES DU CERDHO

RECHERCHES ET ENCADREMENT DES JEUNES CHERCHEURS

Recherche

(1)Recherche sur le système interafricain de promotion et de protection des droits de l’homme

(2)Recherche sur la libre circulation des personnes et le droit d’établissement dans la Communauté Economique des Paysans des Grands Lacs (C.E.P.G.L)

 Recherches doctorales en cours

(1)Recherche doctorale sur les politiques de réintégration des enfants soldats

(2)Recherche doctorale sur les pires formes du travail des enfants

(3)Recherche sur les dommages causés au patrimoine mondial pendant les conflits armés en RD Congo

(4)Recherche sur l’exploitation illégale des minerais en RD Congo

(4)Recherche sur le mécanisme de simplification en droit de la TVA : approche comparée du droit congolais et belgo-européen, 

(5)Recherche sur la problématique de la décentralisation fiscale dans l’ordre juridique interne de la R.D.Congo, enjeux et perspectives,

(6)Recherche sur l’intégration locale, réinsertion et rapatriement librement consenti : A la recherche des solutions durables aux problèmes des réfugiés rwandais de 1994 en RDC.

(7) Recherche sur la justice transitionnelle en RDC

 

FORMATION CONTINUE EN DROITS DE L'HOMME ET DROIT INTERNATIONAL HUMANITAIRE

(1)Séminaire de formation continue en droits de l’homme et droit international humanitaire

(2)Session annuelle de perfectionnement en droits de l’homme et droit international humanitaire

PARTENAIRES

(1)Vriej Universiteit Brusssels

  1.  

(3)Comité International de la Croix-Rouge / RD Congo

(4)Cellule de sensibilisation de la Cour Pénale Internationale RD Cong

(5)La Monusco

PUBLICATIONS

(1)Code de Droit International Africain

(2)Manuel Pratique à l’usage des ONGs Congolaises de droits de l’homme pour l’obtention et (3) l’exercice du statut d’observateur à la Commission Africaine des droits de l’homme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


CENTRE

Address
Adresse: adresse bugabo 02, Av. de la Mission, Commune de Kadutu Bukavu RD Congo
Tel : (+243) 993031592, 991585658
Email: info@ucbukavu.ac.cd